Usé

Usé_©Raw JourneyChanson et Noise / France 

Les comptines décharnées de Nicolas Belvalette (Headwar, Les Morts Vont Biens, Parti Sans Cible) sont tendres dans leur misère et touchantes dans leur malaisance. Des images grises de zones industrielles apparaissent, décors parfaits pour tous ces chagrins d’humains racontés d’une voix blanche. Et quoi de mieux que qu’un instrumentarium bancale et rafistolé pour orchestrer cela? Une invitation à danser sur les ruines d’une guitare frappée, de fûts désaccordés et d’un synthétiseur en fin de vie.