Omar Di Bongo

Omar Di Bongo liveFureur techno / France 

Somaticae + C_C + vidéo-feedback = OMAR DI BONGO, ou le monstre le mieux gardé des enfers technoïdes de l’hexagone. Première trace de ses méfaits : un set violemment fiévreux aux Beaux-Arts de Cergy, le premier décembre 2015. Les survivants parlent d’un cerbère hurlant des hymnes tribaux sur fonds de tempête stroboscopique. Sa venue sera l’occasion de vérifier si la Maison de l’Eau est insubmersible ou non…